The Ground : Le best-of 2012

 

 

Cela fait maintenant plus de quinze mois qu'on vous donne la becquée avec nos articles à la con, place à une petite séance d'autosatisfaction. Si jamais vous êtes tombé dans le coma / parti en vacances / tombé en panne d'internet (brrr) durant l'année écoulée, on vous offre aujourd'hui une petite séance de rattrapage. Avec les articles les plus consultés, d'abord, puis avec ceux qui auraient dû l'être davantage.

 

Ce que vous avez lu

 

1) Soirées clandestines : la nuit parisienne remonte en selle

 

Ce n’est sans doute pas un hasard si l’article le plus lu en 2012 sur le Ground est celui sur les soirées clandestines. Se servir des immenses possibilités du web pour sortir le plus possible de chez soi, aller dans des endroits improbables et se la foutre jusqu’à plus soif, c’est un peu le concept fondateur du site. Le revers de la médaille, ce sont les soucis judiciaires connus depuis la parution du papier par le Poney Club, qui continue tant bien que mal ses activités et a même accueilli Bonobo il y a quelques semaines.

 

2) Jean-Christophe Cambadélis : la lubie du lobby

 

Début février 2012, on publiait notre première enquête. Oh, pas grand-chose, hein, juste la mise en lumière de la gêne du Parti socialiste alors dans l’opposition (si, si, souvenez-vous) face aux connexions israéliennes douteuses de Jean-Christophe Cambadélis. Fun fact : l’intéressé avait alors fait pression sur les associations qui auraient eu l’idée saugrenue de répercuter notre info, arguant qu’on ne pouvait pas faire confiance à un site qui avait eu le culot d’évoquer Dieudonné dans l’un de ses articles. Un bon moyen pour ne pas répondre sur le fond, classique mais efficace.

 

3) Les Meutes de Leipzig : « Jeunesses hitlériennes, crevez ! »

 

Nouvelle preuve de votre bon goût, vous avez kiffé cette interview d’un écrivain allemand (c’était pourtant pas gagné) faisant la lumière sur un groupe de jeunes résistants au nazisme. Des jeunes adeptes de swing et de têtes de mort qui chiaient sans vergogne sur les uniformes des Jeunesses hitlériennes.

 

4) Quand Bukowski marchait sur Paris

 

Celui-ci, c’est notre petit bonbon. En mars dernier, à l’occasion de la sortie (chez nos potes de 13e Note) de « Shakespeare n’a jamais fait ça », bouquin de Charles Bukowski inédit en français, nous avons décidé de vous refaire vivre dans le détail le passage de ce gros dégueulasse dans notre beau pays en 1978. Une tornade de vin blanc, de whisky et d’interviews hallucinées, conclue par l’apothéose de son passage mythique dans l’émission Apostrophes. Un délice.

 

5) Fétichisme : On est venu aux soirées

 

Comme par hasard, le seul reportage de 2011 qui apparaît dans ce top 5 parle de cul, de cuir et de chaînes. Bande de gros dégueulasses, va.

 

Ce que vous auriez dû lire

 

Richard Grant : « On m’a accusé d’avoir envie de mourir »

 

Ce mec porte un chapeau de cowboy sur la tête, des Wayfarer sur le pif, et une chemise en jean sur les épaules. Comment vouliez-vous qu’il soit autre chose qu’un aventurier ? Dans cette interview qu’il nous a accordée à l’occasion de la sortie française de « Un Gringo dans la Sierra Madre » le journaliste-explorateur Richard Grant nous explique sa passion des endroits dangereux et sa peur des prêts immobiliers.

 

Mexique : Faits divers et variés à Narcoland

 

On reste au Mexique. C’est triste à dire, mais le chiffre annuel des homicides dans ce pays n’est sans doute pas étranger au fait qu’il nous ait fourni deux de nos très belles pièces de 2012. La preuve avec cette description flippante de la vie d’une journaliste de faits divers à Guadalajara, au milieu du narcotrafic.

 

La Tigresa del Oriente : star dégriffée

 

Que voulez-vous, l’Amérique Latine nous inspire, pour des raisons diverses et variées. Ici, on vous présente une « chanteuse » péruvienne qui ne sait pas chanter ni danser et qui est la championne du monde du mauvais goût mais qui a fait exploser les compteurs de Youtube avec ses vidéos bien longtemps avant Gangnam Style. On en profite pour placer un gros « big up » au magazine Vox Pop, qui a accueilli ce reportage dans ses pages et qui s’est malheureusement éteint en même temps que l’année 2012.

 

Jeune Ukraine

 

En juin dernier, nous avons profité de l’Euro de football pour aller nous balader en Ukraine, à la rencontre de cette jeunesse qui n’a jamais connu le communisme. On a croisé quelques hipsters et quelques jolies filles, on a bu du gin à côté d’une morge et fait la teuf sous un pont de Kiev, et on a même croisé les Femen, qui ont depuis décidé de venir faire exploser leur féminisme new school dans notre bonne vieille France. Un beau mois de juin.

 

USA 2012 : La Convention Hip-hop

 

Lorsque le moment est venu de réfléchir à la façon dont nous allions traiter la présidentielle américaine, nous avons d’abord pensé à remplir notre valise de rhum, de drogue et de pamplemousses pour parcourir les Etats-Unis en short et en chemise à fleurs. Et puis on s’est souvenu qu’on n’était plus dans les années 70 et qu’on en avait ras le cul des jeunes journalistes qui veulent à tout prix ressembler à Hunter S. Thompson. Alors on a passé plein de coups de fil à des rappeurs triés sur le volet qui nous ont raconté les States d’aujourd’hui, et on en a fait une application toute belle.

 



La photo à la une

La fin de l'espèce (Gaëlle Pitrel)